Dépenses de fonctionnement : aperçu, définition et exemples

Voir Cacher le sommaire

L’une des responsabilités de la direction est de déterminer comment réduire les dépenses d’exploitation sans affecter la capacité de rivaliser avec les concurrents. Comprendre les dépenses d’exploitation et leur impact sur votre entreprise sont des compétences cruciales. Utilisez ce guide pour apprendre à identifier, suivre et gérer les dépenses d’exploitation au profit de la croissance continue et de la santé financière de votre entreprise.

Points clés à retenir

  • L’assurance, les droits de permis, le loyer, les taxes foncières et les frais de déplacement sont des exemples courants de dépenses d’exploitation.
  • Une augmentation des dépenses d’exploitation signifie moins de bénéfices pour une entreprise.
  • Les dépenses d’exploitation ne sont pas incluses dans le COGS car elles représentent le coût des opérations quotidiennes et ne sont pas liées à la production d’un produit ou d’un service.
  • Les salaires à temps plein et les salaires horaires sont considérés comme des dépenses, mais le coût de l’embauche de main-d’œuvre pour fabriquer des produits est calculé séparément sous COGS.

Voici ce que nous allons couvrir :

Que sont les dépenses de fonctionnement ?

Qu’est-ce qui est inclus dans les dépenses de fonctionnement ?

Que signifie une augmentation des dépenses de fonctionnement ?

Que sont les dépenses hors fonctionnement ?

Ratio des dépenses d’exploitation

Les salaires sont-ils des dépenses de fonctionnement ?

Dépenses de fonctionnement et dépenses en capital

Importance des dépenses de fonctionnement

Conclusion

Questions fréquemment posées

REMARQUE : les membres de l’équipe d’assistance Investies.fr ne sont pas des professionnels certifiés en matière d’impôt sur le revenu ou de comptabilité et ne peuvent pas fournir de conseils dans ces domaines en dehors des questions complémentaires sur Investies.fr. Si vous avez besoin de conseils en matière d’impôt sur le revenu, veuillez contacter un comptable de votre région.

Que sont les dépenses de fonctionnement ?

Les dépenses de fonctionnement sont des dépenses qu’une entreprise engage pour continuer à fonctionner, comme les salaires et les fournitures. Ils n’incluent pas le coût des marchandises vendues (matériaux, main-d’œuvre directe, frais généraux de fabrication) ni les dépenses en capital (dépenses plus importantes telles que les bâtiments ou les machines).

Qu’est-ce qui est inclus dans les dépenses de fonctionnement ?

Considérez les dépenses d’exploitation comme le coût qu’une entreprise engage pour faire des affaires : elles font partie des opérations de base d’une entreprise. Ils varient en fonction de la structure de l’entreprise. Les dépenses d’exploitation sont reflétées dans le compte de résultat d’une entreprise.

Les dépenses de fonctionnement comprennent :

  • Masse salariale du personnel (hors main d’œuvre pour la fabrication)
  • Assurance
  • Frais de licence
  • Louer
  • Recherche
  • Marketing (y compris pour les canaux sociaux comme Facebook)
  • Frais comptables
  • Entretien et réparations de bâtiments
  • Fournitures de bureau
  • Utilitaires
  • Les honoraires d’avocat
  • Taxes foncières sur les biens immobiliers
  • Frais de véhicule
  • Frais de voyage

Exemples de dépenses de fonctionnement

Voici quelques exemples de ce qui pourrait être considéré comme des dépenses de fonctionnement :

  • Rémunération et toutes charges sociales connexes pour tous les employés non liés à la production, comme les commerciaux, le personnel de réception, les réceptionnistes ou le personnel administratif.
  • Avantages offerts aux employés hors production, y compris les assurances, les fonds de retraite et les frais de prise de force.
  • Fournitures de bureau et dépenses administratives nécessaires aux opérations quotidiennes de l’entreprise, telles que le papier pour imprimante, les stylos, les ordinateurs, les lignes téléphoniques ou le mobilier de bureau.

Le logiciel de suivi des dépenses Investies.fr peut aider les entreprises à suivre et à catégoriser efficacement leurs dépenses d’exploitation, telles que le loyer, les services publics, l’assurance et les frais de déplacement. Cette fonctionnalité aide les entreprises à maîtriser leurs dépenses d’exploitation, à surveiller leurs flux de trésorerie et à identifier les domaines dans lesquels elles peuvent réduire leurs coûts. Il peut également organiser automatiquement des catégories telles que les dépenses de bureau, les frais de déplacement et les dépenses d’équipement. Notre fonction de suivi des dépenses vous permet de gagner du temps et de réduire le risque d’erreurs. Cliquez ici pour vous inscrire à votre essai gratuit.

Que signifie une augmentation des dépenses de fonctionnement ?

Une augmentation des dépenses d’exploitation et des frais généraux signifie moins de bénéfices pour une entreprise. Ce sont eux qui font l’objet du plus grand examen de la part d’une entreprise, car ces coûts peuvent être moins fixes que leurs dépenses hors exploitation, leurs coûts de fabrication et leurs dépenses en capital.

La haute direction d’une entreprise tente de réduire les dépenses d’exploitation et les coûts des services publics en externalisant certains domaines de l’entreprise ou en permettant à une partie du personnel existant de travailler à domicile. Cela réduit l’espace physique réel nécessaire au personnel du bureau. La direction met également en œuvre des techniques d’économie d’argent telles que l’automatisation de certaines parties de l’entreprise ou la réduction des salaires des nouvelles recrues.

Que sont les dépenses hors fonctionnement ?

Les dépenses hors exploitation ne sont pas liées aux opérations commerciales quotidiennes ou à la fabrication d’une entreprise. Les dépenses hors exploitation comprennent les coûts suivants :

  • Dépréciation
  • Amortissement
  • Frais bancaires (y compris les frais d’intérêt)
  • Paiements des poursuites et frais associés
  • Frais de change
  • Coûts de restructuration
  • Inventaire obsolète (produits qui ne peuvent plus être vendus)

Ratio des dépenses d’exploitation

Le ratio des dépenses d’exploitation (REL) est le coût d’exploitation d’un bien immobilier par rapport aux revenus générés par la propriété. C’est un ratio très populaire pour l’immobilier, par exemple auprès des entreprises qui louent des logements. Un REL faible signifie que moins d’argent provenant des revenus est dépensé en dépenses de fonctionnement.

Les REL peuvent également être utilisées pour évaluer la différence de coûts d’exploitation entre deux propriétés. Par exemple, si une entreprise possède deux usines similaires dans le Michigan avec des productions similaires et que les REL de l’une sont 15 % supérieures à celles de l’autre, la direction devrait rechercher pourquoi.

Dépenses de fonctionnement et dépenses en capital

Les dépenses en capital comprennent les investissements à long terme tels que l’achat d’un nouveau bâtiment, de machines de production ou de brevets. Il s’agit d’achats importants réalisés par l’entreprise et utilisés sur une longue période. Considérez les dépenses en capital comme des actifs à long terme qui augmentent la productivité, la production ou les performances de l’entreprise sur plusieurs années.

Les dépenses de fonctionnement comprennent généralement les fournitures, les dépenses de publicité, les frais d’administration, les salaires, le loyer et les coûts des services publics. Il est important de faire attention à la distinction entre les dépenses d’exploitation et les dépenses en capital, notamment en ce qui concerne les coûts liés au capital ou aux actifs physiques, puisque les deux dépenses sont traitées différemment à des fins comptables.

Importance des dépenses de fonctionnement

Les dépenses d’exploitation sont importantes car elles permettent d’évaluer les coûts d’une entreprise, de réduire les coûts d’exploitation et d’améliorer l’efficacité de la gestion des stocks. Essentiellement, ils mettent en évidence le niveau de coûts qu’une entreprise doit engager pour générer des revenus, ce qui est en fin de compte l’objectif principal de toute entreprise. Lorsqu’une entreprise ne suit pas correctement ses dépenses d’exploitation, elle peut finir par perdre de l’argent en raison d’oublis de dépenses. Une comptabilité diligente des dépenses d’exploitation maintient les bénéfices en croissance pour un succès continu.

Conclusion

Comprendre les dépenses d’exploitation est essentiel pour que vous puissiez tenir des registres comptables précis et rester concentré sur le maintien de la rentabilité et de la solidité de votre entreprise. Plus de frais généraux et de dépenses d’exploitation signifient moins de bénéfices pour votre entreprise. En suivant vos dépenses d’exploitation avec précision et rapidité, vous pouvez prendre des décisions éclairées et avant-gardistes qui vous aideront à évoluer et à réussir à long terme.

FAQ sur les dépenses de fonctionnement

La charge d’impôt sur le revenu est-elle une dépense de fonctionnement ?

Non, la charge d’impôt sur le revenu est considérée comme une dépense hors exploitation et ne doit pas être incluse dans le calcul des dépenses d’exploitation d’une entreprise.

Les dépenses de fonctionnement sont-elles un passif ou un actif ?

Les dépenses d’exploitation sont représentées au bilan comme un passif. Puisqu’il s’agit d’une dépense financière qui ne contribue pas directement à la vente de services ou de produits, ils ne sont pas considérés comme des actifs.

Les dépenses de fonctionnement sont-elles fixes ou variables ?

Les dépenses de fonctionnement peuvent être fixes ou variables. La plupart des coûts d’exploitation sont considérés comme des coûts variables car ils varient en fonction du niveau de production ou de la taille de l’entreprise.

Comment les coûts d’exploitation affectent-ils les bénéfices ?

Les dépenses d’exploitation diffèrent selon le secteur et la manière dont une entreprise décide de fonctionner en fonction de son modèle commercial. En règle générale, une augmentation de tout type de coûts d’exploitation réduit les bénéfices.

Les dépenses de fonctionnement sont-elles incluses dans le COGS ?

Non, les dépenses d’exploitation et le coût des marchandises vendues sont présentés séparément dans le compte de résultat d’une entreprise. En effet, le coût des marchandises vendues est directement lié à la production d’un produit, par opposition aux opérations quotidiennes.

Les salaires sont-ils des dépenses de fonctionnement ?

Les dépenses administratives telles que les salaires du personnel à temps plein ou les salaires horaires sont considérées comme faisant partie des dépenses de fonctionnement d’une entreprise. Les coûts d’embauche de main-d’œuvre pour fabriquer un produit sont calculés séparément sous le coût des marchandises vendues.

L’entreprise moyenne consacre 5 heures à chaque période de paie, soit 21 jours par an, au traitement de la paie. Simplifiez votre processus de paie et gagnez du temps lors de l’émission des paiements. Investies.fr propose un logiciel de paie personnalisable qui vous permet de suivre et de gérer la paie.