L'ambition

Plus que jamais, des femmes engagées dans la société doivent investir leur place légitime au cœur des institutions. Prendre leur place, c’est prendre leur part aux défis qui détermineront les conditions de vie des générations futures. Les obstacles auxquels ces femmes font face sont encore trop nombreux, et exigent une mobilisation collective. 

Prendre place en politique

Les institutions ont été construites à l’époque où les femmes, nos aïeules n’avaient pas le droit de vote, elles n’ont donc pas participé à leur création. Notre système démocratique étant clairement dysfonctionnel, nous avons le devoir de prendre la part qui est la nôtre afin d’y apporter des solutions concrètes. Nous devons répondre à la soif de démocratie de nos concitoyennes et concitoyens, et à l’impérieuse nécessité d’atteindre des résultats à la hauteur des enjeux de notre époque.

A l’occasion des élections législatives de 2022, rendez-vous politique historique pour opérer une bascule dans nos institutions au service de la société et des générations futures, nous avons décidé de passer à l’action pour désamorcer les freins systémiques qui nous ont longtemps entravées. 

Faire émerger une nouvelle génération de responsables politiques

Au printemps 2020, une vingtaine de femmes engagées dans la société a conçu et lancé INVESTIES, un programme d’entraînement à la pratique politique pour féminiser la politique et faire émerger de nouvelles responsables politiques capables d’intégrer à la fabrique de la loi les préoccupations réelles des citoyennes et des citoyens et les enjeux du siècle.

Ce programme ne vise pas à gagner des investitures en étant des femmes « quotas » ou « dernière minute ». Il nous permet de créer les conditions pour peser et influer sur les grands enjeux de notre ère, à apporter dans nos bagages des méthodes démocratiques et organisationnelles inclusives, à travailler sur une nouvelle posture de l’élue, connaître les règles du jeu et les usages souvent tacites de la vie politique française.

Il n’y a aucune injonction à se présenter à une élection à la fin du parcours de formation. Chacune des INVESTIES décidera si elle se porte candidate aux législatives de 2022 et dans quelle configuration, partisane ou non ; si elle rejoint une équipe de campagne ; si elle se projette sur un autre scrutin ; si elle transmet son expérience à d’autres collectifs citoyens. 

Au-delà de ces échéances, toutes se préparent à prendre pleinement leur place dans le champ politique, sous toutes ses formes.

Quatre horizons politiques partagés

Il n’y a pas de programme politique commun à ces femmes : chacune porte la responsabilité de ses prises de parole, de ses visions et combats politiques qui lui sont propres. Nous nous reconnaissons néanmoins dans quatre horizons politiques : justice sociale, justice environnementale, transition démocratique, lutte contre toutes les discriminations.

Nous partageons une grille de lecture qui vise une égalité non pas déclarative mais de fait et en actes entre les citoyennes et les citoyens. Cette ambition doit prendre en compte les multiples facteurs d’inégalités que subissent nombre de françaises et français en fonction de leur sexe, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leurs origines, de leur croyance, de leur appartenance et pratique religieuse, de leur genre, de leur couleur de peau, de leur lieu d’habitation, de leur handicap, de leurs études, etc.