La démarche

Né sous l’impulsion d’une vingtaine de femmes engagées dans la société, INVESTIES est un programme d’entraînement à la pratique politique inspiré des programmes américains ayant porté au pouvoir une nouvelle génération d’activistes  : Emerge America, Emily’s List, She Should Run, Justice Democrats, Sunrise Movement, etc.

Un parcours d'entrainement à la pratique politique

Le parcours est construit autour de cinq week-ends de pratique politique répartis entre septembre 2020 et juin 2021. Au cours de ces 9 mois, le programme est enrichi des masterclass et des ateliers paires à paires proposés par les participantes avec des femmes expertes dans leur domaine. Les deux axes de travail sont : l’acquisition de techniques politiques et électorales, et la construction d’une vision renouvelée de la posture de l’élue.

Technique politique et électorale

Déclarer sa candidature, analyser son territoire, composer son équipe de campagne, parler à la presse,  financer sa campagne, communiquer en ligne, se former aux techniques de campagne, créer son matériel électoral, prendre la parole en public, négocier des investitures.

Nouvelle posture de l’élue

Construire des dispositifs de démocratie inclusive, conduire sa campagne à l’image de son futur mandat avec les citoyennes et les citoyens, être exemplaire en terme de déontologie et de transparence, comprendre les mécanismes institutionnels et les étapes de fabrication de la loi, se protéger et agir face au cyber harcèlement, etc.

Des intervenantes expérimentées de haut vol

Pour se préparer à investir des responsabilités politiques, les participantes ont listé et sollicité les retours d’expérience de femmes reconnues. A ce jour*, des femmes politiques de 1er plan ont répondu positivement à ces invitations : d’anciennes ministres, comme Cécile Duflot, Najat Vallaud Belkacem et Axelle Lemaire, des députées européennes et françaises, comme Manon Aubry et Paula Forteza, ainsi que des responsables politiques comme Sandrine Rousseau, ou encore Mathilde Pousseo.

De même de nombreuses femmes expertes en leur domaine ont apporté leurs éclairages et préconisations. Parmi elles, nous tenions à remercier Karina Auger, Lauren Bastide, Marion Beauvalet, Julia Cagé, Julia Castanier, Maud Choquet, Caroline Delboy, Lise Deshautel, Elsa Foucraut, Caroline De Haas, Nayla Ajaltouni, Mathilde Imer, Nora Hamadi, Trinité Laroche, Charlotte Marchandise, Caroline Marzucchetti, Camille Pène, Caroline Prak, Natalie Rastoin, Sandra Régol, Cécile Renouard, Chloé Ridel, Catherine Tourette-Turgis, Gislaine Salmat, Mathilde Viot, Annabel Hervieu, Aïssata Seck, Elisabeth Dau et Averill Roy au nom du réseau Feminisation of Politics et du European Municipalist Network.

Une grande reconnaissance à chacune d’entre elles pour leurs conseils, expertises précieuses et de très haut vol, en toute sororité et en leur nom propre.

Conçu par et pour les femmes

Indépendance du programme

Investies n’est affilié à aucun parti, n’est financé ni par des fondations ni par des donateurs, n’est pas institué en association. L’ensemble du parcours de formation est assumé par le collectif, de manière bénévole et collaborative.

Organisation collective
Le parcours est entièrement co-construit lors de réunions bi-mensuelles où les décisions se prennent collectivement et où les responsabilités se partagent, afin d’organiser les sessions de travail.
Entraide & partage des savoirs
La qualité du parcours dépend aussi de la contribution de chacune : des sessions de travail en paires-à-paires, portées par les participantes elles-mêmes, viennent ainsi nourrir les apprentissages. 

Nos règles communes

Confidentialité

Chaque participante s’engage à ne pas divulguer à l’extérieur ce qui  est vécu, dit et partagé dans ce cercle. Chacune décide pour soi de son degré d’anonymat et de son besoin de protection dans le cercle. Nous décidons ensemble des éléments de communication destinés à l’extérieur.

Souveraineté & non-injonction
Chacune parle en « je”, chacune est libre des décisions qui la concerne quant à sa place dans ce groupe, son engagement politique pendant et à la suite du programme. Personne n’est tenue à se présenter à une élection et chacune décide du temps et de l’énergie qu’elle donne en support à ce programme.
Confiance
Ce qui arrive est le fruit ici et maintenant d’une élaboration collective unique. Nous nous engageons à faire confiance au processus à l’œuvre durant les échanges, et nous acceptons que les choses soient imparfaites, ou que tout ne puisse pas être immédiatement adressé ou réglé.
Ecoute bienveillante & active
Chacune donne sa pleine attention à ce que l’autre dit, sans être dans le jugement de l’autre, comme de soi-même. Il n’y a ni bonne, ni mauvaise idée. Une idée qui pourrait être considérée comme « mauvaise » par certaines personnes, pourrait tout à fait être l’élément déclencheur de la solution trouvée par le cercle.
Relation d'équivalence
La diversité des expériences, du savoir-être et du savoir-faire de chacune est un atout pour ce cercle. Chacune a sa place dans le collectif. Chaque personne est acceptée telle qu’elle est, avec ce qu’elle est. Il n’y a pas de hiérarchie, il y a juste des personnes qui assument des parcours différents.
Mise en commun

Les contenus co-créés dans le cadre du programme restent dans le cercle, ils sont un bien collectif. Demain, ils pourront, une fois retravaillés, être partagés et diffusés, car ils seront utiles à d’autres, dans une logique de bien commun, réutilisable et ré-appropriable.

Co-responsabilité

Chacune est responsable du respect de ce cadre et du déroulement des séances de travail, pas seulement la ou les facilitatrices.

Ouverte, appropriable, reproductible

Lorsque nous avons conçu le parcours, nous sommes parties sur une petite promotion, nous avons poussé les murs tant que nous avons pu pour conserver une taille humaine de groupe. Nous n’avons pas pu, à notre grand regret, intégrer des femmes formidables qui ont entendu parler du parcours après son démarrage, c’est pour cela que nous documentons tout pour pouvoir le partager à d’autres femmes qui auraient évidemment eu toute la légitimité pour rejoindre le collectif.

A terme, toutes les ressources produites seront partagées librement. Si d’autres cercles de femmes souhaitent se préparer et s’entraîner à la pratique politique, nous nous engageons à aider au lancement d’autres programmes. Nous leur transmettrons contenu et méthodologie afin qu’elles puissent se les approprier et les enrichir.